22 Oct 2018
Octobre 2018
D L Ma Me J V S
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31
Aucun événement

Les résultats du rapport d’analyse des Organisations de la Société

Civile sur l’exécution des dépenses du secteur de l’agriculture en 2016 renseigne que sur un budget total de 5.497.471.597.384 FC, le part alloué par le Gouvernement au Ministère de l’Agriculture a été de l’ordre 302.289.611.012 FC, soit 5,42%. Or, selon la déclaration de Maputo, Intervenue en juillet 2003, et par laquelle les chefs d’Etat africains, y compris la RDC, s’engageaient à consacrer au moins 10% de leurs ressources budgétaires annuelles pour le développement du secteur agricole ; chose qui n’a pas été respecté.

Le budget alloué au Ministère de l’Agriculture a été exécuté à hauteur de 61 386 475 372 sur 302 289 611 012 FC soit un taux d’exécution de 20,31 %. L’écart entre le montant engagé et payé est de 5 622 954 341 FC soit 8,39%.  En plus, sur 70 projets prévus dans la loi de finances, 11 ont connus un début d’exécution et financés à hauteur de 61 386 475 373 Fc sur une prévision de 44 993 731 301 FC. Sur les 11 projets financés, 2 ont reçu l’appui des partenaires techniques et financiers, tandis que 9 ont été réalisé sur fonds propre du gouvernement congolais.

 

Au sujet du faible taux d’exécution du budget du secteur Agricole, les services du Ministère ont renseigné qu’elle est liée à la lourdeur de l’ordonnancement qui ne favorise pas la mise en œuvre des priorités retenues dans la Loi de finances rectificatives 2016. Ce faible taux d’exécution du budget alloué aux services du Ministère de l’Agriculture ne permet pas au personnel d’assurer convenablement la mission lui assignée par l’Etat.

C’est pourquoi à ce jour, on constate que :

        43 % d’enfants congolais de moins de cinq ans souffrent d’une malnutrition chronique et 13 % d’entre eux souffrent de la malnutrition aiguë ;

        Sur plus de 80 000 000 d’hectares disponibles, 10 % seulement de terres arables sont utilisées ;

        71,34 % de la population de la RD Congo vit en dessous du seuil de pauvreté ;

        La branche agriculture présente le revenu mensuel le plus bas soit 31.423 CDF.

Pour améliorer le niveau d’exécution des dépenses du secteur agricole en RDC, la société civile a formulé les recommandations suivantes :

 

ü  Au Gouvernement

-        L’Allocation des ressources nécessaires aux dépenses d’investissements pour favoriser la création d’emplois, la transformation des milieux ruraux et lutter contre la pauvreté car le secteur de l’Agriculture génère des revenus au profit de larges couches de la population ;

-        L’amélioration de la politique salariale tout en payant 9.348 agents Nouvelles unités ;

-        Le renforcement des mécanismes de suivi-évaluation pour faire correspondre les dépenses à la politique sectorielle du Ministère ;

-        L’implication de manière effective des experts du Ministère dans la mise en œuvre des projets. Car, la non implication des experts du Ministère à des conséquences graves quant à la conception, l’exécution et le suivi évaluation des projets, cas du Parc Agro-industriel de BUKANGA LONZO qui ne donne pas des bons rendements à cause de la faiblesse des études de faisabilité (déclarations du Ministère Honoraire de l’Agriculture faites à la radio) ;

ü  Au Ministère

-        Le respect des articles 39 et 40 de la LOFIP, qui stipulent : « …les crédits budgétaires sont limitatifs. Les dépenses sur crédits limitatifs ne peuvent être engagées ni ordonnancées au-delà des dotations budgétaires » ;

-        La rationalisation des dépenses du cabinet ministériel pour permettre aux autres services d’obtenir les moyens financiers leur permettant de bien fonctionner ;

-        Le respect de l’utilisation des crédits selon les lignes budgétaires ;

-        La maitrise de l’effectif des agents affectés au Ministère ;

 

-        La promotion des cultures pérennes et autres pourvoyeurs des devises après exportations (cafés, riz, thé, cotons, maïs, autres fruits...)

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé
Dernières actualités
Espace membre
Newsletters
Nous suivre sur
Coordonnées
ODEPRDC - 10ème Rue Limete,
Avenue Zinnias 568
Quartier Résidentiel, Kinshasa/R.D. Congo

Tél: +243 81 7005 838
E-mail: odeprdc@yahoo.fr
http://www.odeprdc.org


ORGANISATIONS MEMBRES
PARTENAIRES
© 2017 ODEP Conçu par ...